début des opérations de renouvellement des cartes d’identification nationales expirées

Le directeur général de l’Office national d’identification (ONI), Wilson Fièvre annonce, pour le début du mois d’octobre, le renouvellement des cartes d’identification nationales. Conformément à ce qui est dit dans l’Article 3 du décret, la carte ne sera pas renouvelée gratuitement, rappelle le DG.

Lors d’une conférence de presse en leur local, les responsables de l’ONI ont annoncé, pour le 1er octobre 2017, le début des opérations de renouvellement des cartes d’identification nationales expirées depuis 2015. Wilson Fièvre informe que les cartes délivrées entre 2005 et 2007 seront les premières à être renouvelées. Il confirme que toutes les cartes arrivent à expiration à partir du 1er janvier 2018. M. Fièvre a, du même coup, informé la population que la carte ne sera pas renouvelée gratuitement, conformément à ce qui est dit dans l’Article 3 du décret y relatif. « Le prix sera décidé par le gouvernement et communiqué à la population d’ici la semaine prochaine », fait-il savoir.

 « Le processus sera complété d’ici au 31 décembre 2017. Nous avons optimisé notre production et les CIN sont maintenant produites en 48 heures et disponibles dans les bureaux de la région métropolitaine dans cinq jours », rassure le DG. En outre, il annonce qu’il va travailler avec les autorités concernées pour renforcer sa logistique et assurer la livraison des cartes dans un délai ne dépassant pas quinze jours, dans les zones les plus reculées du pays.

Fier de ses quinze mois à la tête de l’institution, il a aussi présenté les grands chantiers de l’ONI, dont l’intégration aux différentes institutions publiques clientes et utilisatrices de l’identité telles que : Archives nationales d’Haïti, Direction générale des Impôts, Direction de l’Immigration et de l’Émigration qui vont se partager leurs données pour s’assurer que le citoyen ait le même profil dans tous les bureaux de l’État. « Nous devons impérativement finaliser le processus d’épuration de la base de données débuté il y a un an. C’est le meilleur moyen de réconcilier les données et gérer les incohérences qui pourraient ralentir les opérations de renouvellement des CIN », précise M. Fièvre. Par ailleurs, il annonce la nomination de M. Raynaldo Camilus comme nouveau directeur technique de l’ONI.

 Présent dans 144 communes à travers le pays où il dispose de bureaux pour l’enregistrement des citoyens, les doléances, la mise à jour de données et tout autre service que lui autorise la loi, l’Office national d’identification innove et s’améliore chaque jour pour mieux desservir la population et garantir le droit de chaque citoyen à l’identité et à la protection de ses données personnelles.

Leave a Reply

*